Jeunes Journalistes
Le P'tit Collégien
~ Journal réalisé par les "Jeunes Journalistes" du collège Jean Seitlinger de Rohrbach-lès-Bitche ~

Sandrine Mendola : A.E.D.

article sandrine2

Nous avons interviewé Sandrine Mendola, Assistante d'Education. Voici ce qu'elle a répondu à nos questions:

Quel est votre cursus scolaire ?
J'ai obtenu mon Bac Professionnel ainsi que le BTS d'assistante de Direction.

Quel est votre cursus professionnel ?
J'ai commencé en tant que secrétaire ensuite hôtesse d'accueil, Assistante de Vie Scolaire puis Assistante d'Education.

Depuis quand travaillez-vous au collège ?
J'ai debuté au collège Jean Seitlinger en septembre 2012 en tant qu'Assistante de Vie Scolaire et depuis septembre 2014 j'occupe un poste d'Assistante d'Education.

Avez-vous  été bien  accueillie à votre arrivée ?
Oui, j'ai tout de suite été bien intégrée dans l'équipe de direction et d'éducation.

Quel métier voudriez-vous exercer par la suite ?
J'aimerais retrouver un poste en tant que secrétaire administrative.

En quoi se résume la journée de travail classique d'une Assistante d'Education ?
Le matin j'accueille les élèves, ensuite je surveille les études. Entre 12h00 et 14h00 je gère le passage à la cantine ainsi que les petits conflits entre élèves tout au long de la journée.

Est-ce que les élèves viennent vous parler de leurs problèmes ? Combien ?
Oui, les élèves viennent très souvent nous voir pour nous faire part de leurs problèmes car nous sommes toujours à leur écoute. Pour certains nous représentons  leur point de repère.

Quels sont les problèmes réccurents dont vous vous occupez ?
On retrouve souvent des conflits entre élèves ainsi que des problèmes de comportements.

Quels sont les infractions au règlement les plus souvent faites ?
Très souvent il s'agit d'un manque de respect par rapport aux adultes. Certains élèves se permettent aussi de quitter le collège sans y être autorisé.

Est-ce qu'un ou une élève vous a déjà choquée par son comportement ?
Oui, j'ai eu affaire à une élève très effrontée, impolie, à la la limite de la provocation. Du fait de ce comportement insolent et irrespectueux, j'ai informé le principal afin que ce dernier prenne la sanction appropriée.